La photo HD, THD, TTTHD ou l’image calculée?

La photos HD, THD, TTTHD …  ou l’image calculée?

wonderbook-book-of-spells-playstation-3-ps3-RA-2 hypermedia

 

 

 

 

 

J’ai fait de nombreuses tentatives sur l’image de la haute définition jusqu’au giga pixel…

Chaque étape d’un nouveau travail sur le détail révélait une intention, une matière comme la manière dont la surface reflète, une texture, un matériau.

Continuer dans cette direction peut soit relever de la science de l’atome (sic), soit risquer de ternir le fil magique qu’est l’immersion dans une scène de réalité virtuelle.

Comme me l’a souligné Indira Thouvenin, trop de réalisme risque de tuer la part de rêve, de découverte, d’imaginaire nécessaire à entrer dans cet état d’une vie parallèle qu’est la réalité virtuelle.

Les marques de luxe l’ont très bien comprise, comme le cinéma et le jeu vidéo.

Et la recherche du réel dans les reconstitutions historiques doivent également prendre soit le parti de la « caricature » soit le parti de « la zone interprétée ».  En tout état de cause,  nous devons rester dans un univers d’interprétation pour ce qui concerne le finalité de cette réalité.

Travailler sur la réalité mixte revient donc à explorer les 2 voies pour tenter de trouver l’optimum:

L’hyper media qui constitue une navigation dans ce qu’on peut appeler du web immersif, ou la narration immersive, basée sur une scène et une approche fictionnelle, plus proche des codes des vidéos du luxe.

Nous tâcherons de tenter ces 2 approches afin de cerner la meilleure immersivité…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *